keyboard_arrow_right
keyboard_arrow_right
L’astuce réseaux sociaux du 16 mars : un marathon, plus qu’un sprint
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 16 mars : un marathon, plus qu’un sprint

L'astuce réseaux sociaux du 16 mars : un marathon, plus qu'un sprint

Publiez régulièrement sur les réseaux sociaux, sans vous décourager

Les réseaux sociaux donnent l’impression que le succès rapide est possible. Votre message fait le buzz, et par le jeu de la viralité vous atterrissez en quelques jours dans les plus hautes sphères. Votre nombre de followers explose, sur facebook tout le monde partage votre publication. Hum.

Ne vous découragez pas !

Votre quotidien ressemblera rarement à ça. Le buzz est rare, et souvent il repart aussi vite qu’il est arrivé. Chercher le buzz à tout prix est une mauvaise stratégie, car réussir sur les réseaux sociaux ressemble davantage à un marathon qu’à un sprint.

La première règle est de publier dans la durée. On connait tous des blogs très actifs pendant quelques semaines qui deviennent inactifs (espérons que ce ne soit pas le cas du mien !), ou de pages facebook fraîchement créées qui publient à tour de bras. Puis on se rend compte que la progression est lente, alors on se décourage et on arrête tout. La bonne pratique est l’inverse : publiez régulièrement, avec rigueur et sérieux, sans attendre des milliers de likes.

Votre notoriété sur les réseaux sociaux se construit jour après jour, message après message. Vous avez une ligne éditoriale, même rudimentaire, alors tenez-vous y. Vous verrez progressivement de nouvelles personnes rejoindre votre communauté. Cela prendra du temps, beaucoup de temps, mais c’est la seule façon durable de progresser.

Prenez chaque jour un peu de votre temps pour publier sur vos différents réseaux sociaux. Ce moment doit intégrer votre routine quotidienne. Au bout d’une année, vous verrez déjà les résultats arriver. La persévérance paie, ne cherchez pas de raccourcis. Sur internet comme dans la « vraie vie », c’est par le travail régulier et sérieux que l’on obtient ce que l’on veut.

Publiez régulièrement

Une autre règle importante est de publier avec une certaine régularité. Rien n’est pire qu’un compte twitter qui diffuse d’un seul coup 15 tweets, avant de s’illustrer par son silence pendant toute une semaine. Le risque d’agacer ses lecteurs est réel, car l’overdose est vite arrivée. Ils pourraient ne pas lire vos tweets (comment lire un contenu aussi important d’un seul coup ?) voire même se désabonner. Le bon réflexe est d’étaler dans le temps ses publications afin de maintenir une présence régulière et digeste à vos lecteurs.

Un autre effet négatif sur facebook est le risque de voir vos messages se cannibaliser : un message publié peu après un autre lui « vole » la vedette et limitera sa diffusion. On estime que la durée de vie d’une publication facebook est de plus de 10h…

Voici l’exemple d’un bon rythme de publication sur une semaine : l’important ici la régularité, les messages bien sont répartis sur les différents jours de la semaine. Par contre, nous verrons que le nombre de publications peut être plus dense dans certains cas. Mais par pitié, ne publiez pas 3 messages en moins d’une heure !

Et voici l’exemple d’un mauvais rythme de publications, avec des périodes creuses durant lesquels vos lecteurs n’entendent plus du tout parler de vous, suivies de périodes frénétiques qui risquent de générer la lassitude. Vous pourriez même passer pour un spammeur…

La bonne pratique consiste donc à lisser ses publications dans le temps. Cela n’est pas toujours possible, certains messages liés à l’actualité chaude et immédiate impliquent de transgresser cette règle. Mais la majorité de votre contenu n’est pas périssable, ne soyez donc pas impatient et reportez votre message !

En résumé : du contenu de qualité publié régulièrement. Désolé de doucher les espoirs de certains 😉

 

Et parce qu'un conseil c'est bien, mais qu'un livre plein de conseils c'est encore mieux, voici une petite sélection d'ouvrages qui m'ont permis de m'améliorer comme community manager.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *