keyboard_arrow_right
keyboard_arrow_right
L’astuce réseaux sociaux du 10 décembre : réaliser un reporting
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 10 décembre : réaliser un reporting

Un bon rapport, pour rendre compte de son activité sur les réseaux sociaux

Nous sommes dans un monde où le reporting règne en maître : après une réunion, une sortie scolaire ou même après un coup de téléphone commercial, on vous demandera souvent d’en faire un. C’est très agaçant et cela tourne à l’obsession. Les réseaux sociaux n’échappent pas à cette règle, et vous devrez parfois rendre compte de leur activité. Cela est d’autant plus vrai que de nombreuses personnes doutent encore de l’intérêt d’investir sur les réseaux sociaux, et que le reporting est souvent la seule façon de surmonter les critiques.

Il n’existe pas de reporting-type, car chaque situation est différente. Si votre stratégie est axée sur la notoriété, mettez en avant le nombre de fois que vos tweets ou messages facebook ont été vus (portée). Si votre objectif est d’augmenter le trafic sur le site internet, alors le nombre de clics sur vos liens devient crucial. Si votre présence sur les réseaux sociaux vise la vente en ligne, alors utilisez le pixel facebook pour mentionner les conversions. Mon principal conseil est donc de personnaliser au maximum votre rapport.

Quelques conseils additionnels pour que le reporting soit utile :

  1. Un reporting ne peut être constitué de chiffres. Rédigez quelques phrases afin de donner un sens aux statistiques.
  2. Faites court ! Personne ne lira un rapport de 6 pages. Tout le monde vous dira l’avoir lu, mais c’est faux.
  3. Corollaire du conseil précédent, limitez le nombre de données chiffrées. Concentrez-vous sur 1 ou 2 indicateurs principaux, et quelques indicateurs secondaires.
  4. Comparez ces indicateurs dans la durée. Inutile de déplorer le manque de nouveaux fans depuis la semaine dernière, car cela n’est pas représentatif sur une période si courte.
  5. Un bon reporting est prescriptif : l’analyse doit aboutir à formuler des préconisations, car elle est toujours une opportunité pour faire mieux en tirant les leçons du passé. Avez-vous besoin d’un petit budget publicitaire ? Faut-il adopter une tonalité plus punchy ? Avez-vous besoin d’images pour alimenter en contenus votre compte twitter ?
  6. Profitez-en pour faire remonter aux personnes concernées les remarques des internautes : tel produit est trop cher ? Tel service est inadapté ? En nouant des liens direct avec les internautes, les réseaux sociaux vous permettent d’apporter des éléments précieux à vos collaborateurs.
Et parce qu'un conseil c'est bien, mais qu'un livre plein de conseils c'est encore mieux, voici une petite sélection d'ouvrages qui m'ont permis de m'améliorer comme community manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *