keyboard_arrow_right
admin5724
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 17 décembre : posez des questions à votre communauté

Donnez la parole à vos communautés

Un excellent réflexe sur les réseaux sociaux est de poser directement une question aux lecteurs. Souvent, les marques et les grandes entreprises sont réticentes à le faire car elles gardent une posture de supériorité vis-à-vis des clients. L’époque de l’entreprise toute puissante et vivant dans une tour d’ivoire est terminée. Celles qui acceptent de dialoguer d’égal à égal ont un énorme avantage.

Les avantages sont nombreux :

  1. Vous générez de l’engagement, puisque chaque réponse est un commentaire de plus, donc une interaction.
  2. vous créez une relation de proximité avec vos lecteurs, qui sentent que vous les écoutez.
  3. vous obtenez des idées de contenu. Cerise sur le gâteau, ce contenu intéressera vos lecteurs puisqu’ils en sont à l’origine.

Voici un excellent exemple de question posée par un magazine. Rien de bien sorcier, vous pouvez vous aussi le faire !

Attention toutefois à ne pas ouvrir de boîte de pandore : ne demandez pas des choses folles comme le prix souhaité pour votre futur produit ! Évitez aussi les questions qui pourraient déboucher sur des polémiques ou des critiques.

En règle général, demandez-vous sincèrement si vous allez pouvoir tenir compte des réponses. Si ce n’est pas le cas, cela risque de générer un sentiment de frustration chez le lecteur.

Pensez aussi à remercier les personnes qui répondent en commentaire. Cela montre bien que vous vous intéressez à leur avis.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 16 décembre : un contenu peut prendre plusieurs formes

Avec un seul contenu, créez de nombreux messages

Sur internet créer du contenu est un investissement : il vous faut une bonne idée, et surtout du temps pour rédiger un article de blog, ou un livre blanc. Vous n’allez donc pas pouvoir multiplier à l’infini votre contenu. Or, le rythme des réseaux sociaux est tel qu’il vous faudra en permanence de nouvelles choses à publier. Le bon réflexe est donc, à partir d’un contenu, de créer plusieurs messages. Comment ?

Premier exemple : vous venez de rédiger un article de blog. Le premier réflexe est de publier le lien sur vos réseaux sociaux. Dans un deuxième temps, vous pouvez réaliser une infographie à partir de cet article. Et pourquoi pas dans un 3e temps tirer une citation inspirante de l’article, en demandant à vos lecteurs de réagir ?

Deuxième exemple : à l’occasion d’un événement, vous avez fait appel à un vidéaste qui a réalisé une vidéo de plusieurs minutes. Vous pouvez en sélectionner plusieurs extraits et les publier avec quelques jours d’intervalles afin d’avoir deux ou trois messages au lieu d’un seul. Dites-vous bien qu’il est rare de regarder une vidéo de 3 minutes sur facebook, alors mieux vaut la découper en plusieurs parties.

Tout dépend du contenu à votre disposition, mais la philosophie reste la même. Sur les réseaux sociaux, le rythme de publication est plus dense, et chaque message plus court. Adaptez vos contenus en conséquence.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 15 décembre : relayez le contenu de votre internet sur vos réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont au service de votre site web

“Pour avoir du succès sur les réseaux sociaux, travaillez sur votre site web”.

Ce conseil est évident, mais je préfère le rappeler : les réseaux sociaux ne sont pas une fin en soi. Obtenir des likes n’est pas votre objectif ultime. Votre objectif peut être de faire découvrir vos produits, de vendre, d’améliorer votre notoriété ou votre image… Bref, les réseaux sociaux sont un moyen, un outil.

Le premier contenu que vous allez publier sur vos réseaux vient donc de votre site internet. À chaque nouvel article de blog, il faut penser à le relayer sur tous vos réseaux sociaux.

Facebook et twitter doivent servir à attirer les lecteurs, à leur donner envie d’un savoir plus, et donc d’aller lire la suite sur votre site internet. Et si ce dernier est bien réalisé, le tunnel de vente s’enclenche.

Cela appelle une réflexion fondamentale : si votre site internet est rarement mis à jour, ou mal réalisé, vous allez avoir beaucoup de mal à obtenir du succès sur les réseaux sociaux. Vous manquerez de contenu, et les rares liens vers votre site ne seront pas franchement attractifs.

Les réseaux sociaux ne vivent pas dans un monde parallèle, ils sont liés à votre site web. C’est pourquoi, pour obtenir de bons résultats sur les réseaux sociaux, vous devez commencer par travailler sur votre site internet.

Reste à savoir quelle accroche choisir pour que vos lecteurs cliquent sur le lien. Plusieurs solutions sont possibles :

  1. choisissez un passage fort de l’article, et copiez-le sous forme de citation. L’extrait doit contenir une idée forte, voire provocante, afin de faire réagir le lecteur et lui donner envie de découvrir la suite.

2. Les points de suspension : placez un extrait de l’article, si possible percutant, puis coupez-le à un moment clef avec 3 points de suspension. Il faudra cliquer pour lire la suite.

3. Mettre en avant une question à laquelle répond l’article.

4. Terminez votre message sur une promesse : “analyse”, “bilan”, “décryptage”, “retour sur…”, “interview”… une formule courte mais qui donne une indication sur ce que lecteur peut trouver en cliquant.

Dans la course effrénée au clic et à l’audience, de plus en plus de pages facebook utilisent des textes aguicheurs et trompeurs (“la suite va vous surprendre !”). Les techniques que je propose ne sont pas dans cet esprit, il s’agit de formuler de façon attractive votre message, mais sans jamais tomber dans la tromperie. Respectez votre lecteur car votre objectif est de nouer avec lui une relation à long terme. La déception serait la pire des choses. Il n’empêche, votre but est bien que l’internaute aille lire votre article, mettez donc honnêtement toutes les chances de votre côté !

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 14 décembre : quelques idées de contenu qui fonctionne

En manque de contenu ? Voici un peu d’inspiration

sur les réseaux sociaux, vous allez publier du contenu spécifique selon votre domaine d’activité, votre actualité, votre stratégie… Mais il existe forcément des moments un peu creux, ou par lassitude ou par manque d’imagination, vous ne savez plus quoi publier. Surfant sur les réseaux chaque jour, j’ai remarqué plusieurs types de sujets qui fonctionnent toujours bien.

Les coulisses : prenez une photo de votre équipe, soit en train de travailler sur un projet, soit dans une situation plus décontractée. Dévoilez les coulisses de l’entreprise ou de l’association, afin de créer une proximité et une complicité avec les lecteurs.

L’anniversaire : “il y a un an jour pour jour, nous faisions XXX”. Rappeler les grands événements de l’année dernière est souvent une bonne idée, un contenu facile à produire et qui rappelle de bons souvenirs aux lecteurs.

Les citations : inspirantes et percutantes, elles offrent un contenu facile d’accès, viral et qui reflète votre identité en une phrase. Vous pouvez les créer facilement à partir d’une image en utilisant Photoshop (voire Paint !), ou utiliser un outil spécifique comme http://quozio.com/ ou encore https://pablo.buffer.com/ qui permet de réaliser des montages plus élaborés.

Si les citations sérieuses porteuses de valeurs fortes connaissent un grand succès, certains tentent des citations décalées.

La statistique : mettez en avant un chiffre clef de votre activité récente. Les chiffres sont très parlants, et par conséquent appréciés.

L’astuce : vous connaissez forcément vos produits ou vos services, alors partagez avec vos lecteurs un conseil utile. C’est le fameux “le saviez-vous ?”

Le produit de saison : publiez une photo de votre produit et d’un élément emblématique de votre activité dans un contexte de saison.

Le témoignage : publiez l’avis d’un client, ou reprenez le commentaire d’un membre de votre communauté sur les réseaux sociaux.

Le conseil : vous avez vu un reportage ou lu un livre passionnant en lien avec votre activité ? Faites le savoir à vos lecteurs.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 13 décembre : comprendre l’algorithme de facebook

Comment facebook décide-t-il quels messages afficher ?

Lorsque vous publiez un message sur votre page ou sur votre profil personnel facebook, il ne s’affichera pas sur le fil d’actualité de tous vos fans. En effet, le nombre de messages publiés est tellement gigantesque qu’il sera impossible de tous les diffuser.

En-dessous de vos messages, vous pourrez lire une estimation de la portée, c’est-à-dire du nombre de personnes qui ont vu s’afficher votre publication sur leur écran.

La portée de votre message est variable : c’est le point le plus importante à comprendre sur facebook. Car de ce constat découle votre stratégie et vos efforts pour qu’un maximum de personne voient vos message. Avant de découvrir comment toucher un public le plus large possible, voyons comment fonctionne le fameux algorithme de facebook, qui décide si oui ou non votre publication doit s’afficher. Plusieurs critères entrent en jeu, mais personne ne connaît la formule précise…

  1. qui a publié le message ? S’il s’agit d’une page avec laquelle vous interagissez souvent par un like ou un commentaire, alors facebook jugera que son contenu doit vous plaire, et aura tendance à vous l’envoyer.
  2. quand a été diffusé le message ? Facebook privilégie les messages récents. Plus le temps passe, et moins votre message aura de chance d’apparaître sur l’écran de vos fans.
  3. le message est-il populaire ou non ? Plus un message obtient de likes, de commentaires et de partages, plus il est considéré comme populaire, et plus il s’affichera chez de nombreux utilisateurs. C’est ce qui explique l’effet boule de neige de la viralité, car un message qui plait sera davantage diffusé.
  4. quel est le type de contenu publié ? Un lien, une photo, une vidéo ? Si vous adorez les vidéos facebook et que vous les likez souvent, alors facebook vous en diffusera davantage. De même, facebook favorise ses formats nouveaux (photos à 360° ou facebook live par exemple).

Vous savez désormais comment fonctionne l’algorithme ! Mieux vaut bien le comprendre, car de toute façon vous n’avez pas votre mot à dire, ce sont les règles du jeu fixées par facebook. Comment dès lors jouer le mieux possible ?

  1. Essayez toujours de générer un maximum d’interaction sur vos messages (likes, commentaires et partages). Un message sans réaction est un message mort, que personne ne verra. Ce point est essentiel, vous devez toujours l’avoir à l’esprit. Un bon message facebook n’est pas un bon article de journal ou un bon livre : il doit toujours produire une réaction du lecteur. Si votre contenu est intéressant mais ne suscite pas de réaction, il restera invisible.
  2. Publiez régulièrement, pour profiter de l’effet de boost des messages récents.
  3. Variez les contenus publiés.

Il s’agit de conseils très généraux, mais indispensables avant de se plonger dans des techniques plus spécifiques.

Plusieurs études pointent du doigt la baisse du reach, c’est à dire la portée des messages publiés sur les pages facebook. Il serait en moyenne proche de 5%, ce qui est très peu. En allant sur facebook, vous entrez dans une arène dans laquelle la concurrence est féroce, et mieux vaut être bien armé.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 12 décembre : réaliser des images facebook à 360°

Le format 360 degrés n’est pas réservé qu’aux photos

Sur facebook, il est possible de créer de toutes pièces une image à 360°. Ce n’est pas simple, mais je vous en mentionne la possibilité car elle pourrait être géniale dans votre situation.

Facebook vous propose de télécharger sur son site https://facebook360.fb.com/360-photos/ des templates photoshop, c’est-à-dire des modèles aux bonnes dimensions sur lesquels vous allez pouvoir réaliser vos créations à 360°.

Réaliser une image à 360° est beaucoup plus compliqué que la simple photo réalisée à partir de votre smartphone, mais cela vous ouvre des possibilités nouvelles. Comme toujours, la seule limite sera votre imagination. Voici un bon exemple, celui de Netflix. Pour le lancement de la série Star Trek, ils ont publié cette photo à 360° proposant au lecteur de choisir son camp, entre les deux factions. Une façon originale d’impliquer le lecteur en lui donnant un choix, de le faire s’arrêter sur le message en le mettant à contribution, tout en lui présentant visuellement des éléments alléchants de la série. Un coup de maître…

Une autre possibilité est de réaliser un jeu concours, en reprenant une photo à 360 degrés, et en y intégrant un élément caché. C’est le vieux jeu “trouvez l’intrus” remis au goût du jour !

Autre possibilité : réaliser un “Où est Charly”, comme le fait ici la vache qui rit qui nous invite à trouver ses baronnets de fromage dans une image à 360°. Ludique, addictif et mettant en valeur le produit, voilà une bonne idée (sans oublier qu’à la fin du message, ils nous invitent à donner le nombre de bâtonnets trouvés, ce qui génère de l’engagement).

Si vous pensez que cette technique a un intérêt sur votre page facebook, je vous invite à consulter un tutoriel en ligne. Il y en a des dizaines, que vous trouverez sur google. Tout expliquer en détails serait trop long !

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 11 décembre : prendre des photos à 360 degrés sur facebook

Toutes les occasions sont bonnes pour publier des photos à 360 degrés

Un des formats les plus efficaces sur facebook est la photo à 360 degrés. L’internaute peut alors se déplacer dans l’image, comme s’il était sur place. Une façon originale de se distinguer et de montrer à vos lecteurs de grands espace. J’ai pourtant remarqué que ce format était peu utilisé, alors même que réaliser ces photos est enfantin. Au moment de publier votre message, choisissez “Photo 360”.

Puis balayez lentement l’espace avec votre téléphone, qui capturera peut à peu ce qui vous entoure. Il est tout à fait possible de ne faire une photo qu’à 180 degrés, et dans certains cas c’est très pratiques (par exemple si vous êtes en tribune dans un stade).

J’ai trouvé cet exemple de photo à 360° pris publié pendant un championnat d’échecs, afin de mettre en valeur la salle de jeu et les nombreux participants. Ce message a obtenu un réel succès, bien davantage que s’il s’agissait d’une photo ordinaire.

Ce format est vraiment parfait pour montrer un paysage et de grands espaces. Mais pas seulement, soyez imaginatifs car cela fonctionne pour presque toutes les activités : une photo 360° d’un restaurant, lors d’une conférence ou encore de vos différents produits.

Dernière astuce : une fois votre photo à 360° en ligne, vous pourrez l’utiliser comme “cover” sur facebook. Encore une belle façon de sortir du lot…

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 10 décembre : réaliser un reporting

Un bon rapport, pour rendre compte de son activité sur les réseaux sociaux

Nous sommes dans un monde où le reporting règne en maître : après une réunion, une sortie scolaire ou même après un coup de téléphone commercial, on vous demandera souvent d’en faire un. C’est très agaçant et cela tourne à l’obsession. Les réseaux sociaux n’échappent pas à cette règle, et vous devrez parfois rendre compte de leur activité. Cela est d’autant plus vrai que de nombreuses personnes doutent encore de l’intérêt d’investir sur les réseaux sociaux, et que le reporting est souvent la seule façon de surmonter les critiques.

Il n’existe pas de reporting-type, car chaque situation est différente. Si votre stratégie est axée sur la notoriété, mettez en avant le nombre de fois que vos tweets ou messages facebook ont été vus (portée). Si votre objectif est d’augmenter le trafic sur le site internet, alors le nombre de clics sur vos liens devient crucial. Si votre présence sur les réseaux sociaux vise la vente en ligne, alors utilisez le pixel facebook pour mentionner les conversions. Mon principal conseil est donc de personnaliser au maximum votre rapport.

Quelques conseils additionnels pour que le reporting soit utile :

  1. Un reporting ne peut être constitué de chiffres. Rédigez quelques phrases afin de donner un sens aux statistiques.
  2. Faites court ! Personne ne lira un rapport de 6 pages. Tout le monde vous dira l’avoir lu, mais c’est faux.
  3. Corollaire du conseil précédent, limitez le nombre de données chiffrées. Concentrez-vous sur 1 ou 2 indicateurs principaux, et quelques indicateurs secondaires.
  4. Comparez ces indicateurs dans la durée. Inutile de déplorer le manque de nouveaux fans depuis la semaine dernière, car cela n’est pas représentatif sur une période si courte.
  5. Un bon reporting est prescriptif : l’analyse doit aboutir à formuler des préconisations, car elle est toujours une opportunité pour faire mieux en tirant les leçons du passé. Avez-vous besoin d’un petit budget publicitaire ? Faut-il adopter une tonalité plus punchy ? Avez-vous besoin d’images pour alimenter en contenus votre compte twitter ?
  6. Profitez-en pour faire remonter aux personnes concernées les remarques des internautes : tel produit est trop cher ? Tel service est inadapté ? En nouant des liens direct avec les internautes, les réseaux sociaux vous permettent d’apporter des éléments précieux à vos collaborateurs.
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 9 décembre : bien utiliser les twitter analytics

De la bonne utilisation des twitter analytics

Une bonne utilisation des réseaux sociaux passe par trois étapes : la préparation, la publication, et en fin l’analyse. Cette dernière est parfois oubliée, par manque de temps ou d’intérêt. Pourquoi irai-je mesurer l’efficacité de mes messages, ce qui est fait est fait ? Ce raisonnement est inexact, car en tirant les leçons de vos messages déjà publiés, vous allez pouvoir en tirer d’importantes leçons pour l’avenir.

Pour réaliser la phase d’analyse, Twitter propose un outil statistique natif plutôt performant. Pour y accéder, cliquez sur “Statistiques”.

L’écran d’accueil vous propose immédiatement des éléments intéressants, sur une période d’un mois :

  1. “Impressions du tweet” correspond au nombre de fois que vos tweets ont été affiché sur l’écran d’un utilisateur. Cela vous donne une petite idée de l’impact quantitatif de vos publications. Attention, 1000 impressions ne signifie pas que votre tweet a été lu attentivement 1000 fois, la plupart du temps l’utilisateur le zappe rapidement.
  2. L’évolution du nombre d’abonnés permet de mesurer la croissance de votre compte.
  3. “Meilleur tweet” : observez attentivement quel message a remporté le plus de succès. Est-ce du à son image, à l’horaire de publication, à la formulation ? Essayez de repérer la recette du succès…

Cliquez ensuite sur l’onglet “tweet” en haut de l’écran. Outre l’évaluation du nombre d’impressions mensuelles, cette page vous permet d’obtenir des statistiques détaillées par tweet (nombre d’impressions et engagements, c’est-à-dire le nombre de likes et de retweets). Vous pouvez même changer l’ordre des tweets, en les classant selon le succès obtenu. Là encore, une belle occasion de voir ceux qui ont bien fonctionné.

Passons enfin à l’onglet “Audiences”, qui vous aidera à connaitre vos followers : âge, centres d’intérêt, pays de résidence, sexe… Pour produire un contenu pertinent, il est indispensable de savoir à qui vous vous adressez, soyez donc attentif aux grandes caractéristiques de vos lecteurs. J’apprécie particulièrement la rubrique “centres d’intérêt”, car elle m’aide à déterminer quels sont les sujets dont je peux parler sans faire fuir mes followers.

 

En résumé, Twitter analytics offre des statistiques basiques mais largement suffisantes dans la plupart des cas. Elles vont droit au but, ce qui vous évite de vous perdre dans des données complexes et pas forcément utiles. Rappelez-vous que l’analyse des analytics doit vous permettre de :

  1. vérifier si votre stratégie fonctionne bien.
  2. déterminer quels sont les meilleurs messages, afin d’essayer de les reproduire.
  3. de mieux connaître votre audience afin d’adapter votre ligne éditoriale.
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 8 décembre : utilisez les analytics pinterest

Mesurer l’efficacité de votre compte Pinterest

Une fois votre compte Pinterest pro obtenu, vous aurez accès aux analytics. Ils vous offrent une présentation générale de votre audience et de la portée de vos épingles.

Plus intéressant encore, vous disposez de la liste des épingles ayant obtenu les meilleurs résultats le mois dernier. Comme toujours, essayez de repérer les clefs du succès, et s’il existe un point commun entre ces épingles à succès, vous tenez sans doute un indice.

Enfin, les analytics vous apportent aussi des informations sur votre audience. Et ce n’est pas inintéressant, car Pinterest étant un réseau social très visuel et donc peu impacté par la langue, vous ne pouvez jamais deviner à l’avance d’où proviennent vos lecteurs.