keyboard_arrow_right
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 27 novembre : organiser un live tweet pendant un événement

Couvrir un événement en direct avec le live tweet

Un live tweet est une couverture en direct d’un événement sur twitter. Concrètement, vous allez publier minute par minute des tweets avec les dernières informations, lors d’une rencontre sportive, d’une conférence, d’un salon… toutes les occasions sont bonnes.

Préparez à l’avance des visuels : dans le cas du PSG, la personne en charge du live tweet avait prévu une image en cas de but de Clément Meunier. Son modèle était déjà réalisé, il n’avait plus qu’à ajouter sur Photoshop ou Gimp les éléments contextuels (minute à laquelle le but est marqué, et score de la rencontre). Dans un live tweet, tout va très vite, et dans le feu de l’action vous n’aurez ni le temps, ni même l’idée de le faire. Essayez par conséquent d’anticiper les situations qui pourraient se présenter, et pour chacun d’elle réalisez un visuel adapté.

Valorisez votre live tweet en l’intégrant sur votre site web : créez une rubrique “suivez le direct” et intégrez-y votre live tweet. Une façon simple et gratuite d’augmenter votre audience en touchant différents types d’internautes (certains suivent l’actualité via twitter, d’autres préfèrent visiter un site internet). Ce n’est pas à vos lecteurs de s’adapter à vous, mais bien l’inverse.

Annoncez votre live tweet : au moins quelques heures à l’avance, afin que les internautes soient au courant. Annoncez-le aussi sur vos autres réseaux sociaux, sur votre site web, au micro de l’événement… Demandez aussi aux participants de relayer sur leurs comptes twitter le live tweet : l’union fait la force.

Divisez-vous les tâches : un live tweet est un exercice haletant et fatigant. C’est pourquoi une bonne répartition des tâches en amont est nécessaire. Une personne peut être en charge des photos, et devra se déplacer pendant l’événement pour capter les images fortes à publier. Une autre pourra réaliser des petites vidéos, un autre répondra aux questions des internautes.

Publiez régulièrement : créer un live tweet, c’est inviter l’internaute à vivre en direct un événement. Vous lui faites une promesse, celle d’un rythme de publication très élevé, presque minute par minute. Il faut donc tout publier !

Répondez aux questions : car oui, le live tweet ne consiste pas seulement à émettre une information ! Vous devrez aussi interagir avec les internautes qui vous solliciteront. Si cela alourdit considérablement votre travail, c’est une des grandes forces du live tweet, le public n’étant pas passif comme devant une émission de télévision.

Jouez la carte de l’interactivité : l’idéal est de créer une passerelle entre le live tweet et l’événement physique. Imaginez une conférence : un internaute pose une question sur twitter, et vous la relayez en direct à l’intervenant, qui y apporte sa réponse. C’est le scénario idéal, tout étant interconnecté, l’internaute étant valorisé, ce qui incite d’autres internautes à prendre eux aussi la parole. Et pourquoi ne pas afficher, sur l’écran de la conférence, les questions des internautes posées sur twitter ?

Utilisez le contenu généré par les utilisateurs : vous réalisez le live tweet d’un salon commercial, alors n’hésitez pas à utiliser les messages postés par les internautes eux-mêmes. Cette approche collaborative est essentielle, car sur les réseaux sociaux l’information n’est jamais centralisée. Ce sont les visiteurs du salon qui produiront les photos les plus insolites, qui publieront les messages les plus drôles, riches en anecdotes. D’où l’intérêt d’avoir, en amont, créé et valorisé un hashtag spécifique pour votre événement, afin de trouver sans peine ces messages. Mettez en avant ce hashtag dans votre communication offline : il devra être bien visible dans les allées du salon, et accompagné d’un message incitant à l’utiliser.

Et après le live tweet ? Tout le monde ne peut suivre votre événement, c’est pourquoi vous devez valoriser votre live tweet en aval. Vous pouvez rédiger un compte rendu en y intégrant les tweets les plus importants. Ou même créer un twitter moment qui permettra de revivre ce live. Moment que vous pourrez… intégrer à votre site web !

Ne faites pas l’erreur de couvrir un événement en direct avec facebook : ce réseau social n’affiche pas les messages en direct. Certains fans les verront plusieurs heures après publication. Imaginez que le message sur le but du PSG soit lu 3 heures plus tard par un fan… De toute façon, faire un live implique de publier de très nombreux messages. Or, facebook pénalise un rythme de publication effréné. A oublier donc.