keyboard_arrow_right
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 21 novembre : les réseaux sociaux en amont d’un événement

Préparer sur les réseaux sociaux la mise en valeur d’un événement

La vie d’une entreprise ou d’une association est rythmée par des événements, qui cassent la routine habituelle. Vous organisez un salon ? Vous lancez un produit ? Vous accueillez une rencontre sportive ? Des moments importants à ne pas rater, et que vous devez médiatiser à l’avance sur les réseaux sociaux. Voici quelques conseils avant le jour J.

Communiquez en avance : l’erreur la plus fréquente consiste à lance sa communication sur les réseaux sociaux quelques semaines voire quelques jours seulement avant le début de l’événement. Anticipez !

Evidemment, votre communication 4 mois avant l’événement devra respecter certaines règles :

  1. ne publiez pas quotidiennement sur le sujet, l’échéance reste éloignée et par conséquent n’intéresse pas encore vraiment vos lecteurs. Sur internet, l’actualité immédiate prime.
  2. en amont, votre objectif est surtout d’inciter les internautes à participer à l’événement. Mettez donc en avant les points forts, détaillez les modalités pratiques, incitez à acheter dès maintenant les tickets…
  3. surfez sur les éditions précédentes : reprenez les moments forts de l’année passée, afin de permettre aux internautes de se projeter sur l’événement à venir.
  4. faites monter doucement la pression, afin de générer petit à petit un sentiment d’urgence chez vos lecteurs, qui les poussera à s’inscrire.
  5. mobilisez vos proches et vos collaborateurs : demandez-leur de partager vos messages à propos de l’événement, afin d’en augmenter la portée. Un ou deux mails suffisent à les sensibiliser.
  6. organisez un concours pour décrocher des places gratuites pour votre événement. Cela ne coûte pas très cher, dynamise votre communauté et fait connaître l’événement.
  7. changez vos covers facebook et twitter, pour les mettre aux couleurs de l’événement.
  8. épinglez sur facebook et twitter un message relatif à l’événement.

Faut-il créer une page facebook dédiée à l’événement ? La réponse est non, utilisez plutôt l’option “événement” de facebook, comme expliqué ici.

Faut-il créer un compte twitter pour l’événement ? Généralement non, car vous repartiriez avec zéro follower. Même en créant votre compte twitter très à l’avance, sa visibilité serait famélique. Seule exception : si vous réalisez un live tweet durant l’événement, le risque est d’agacer vos followers habituels qui ne sont pas habitués à un rythme aussi élevé de publications. Vos lecteurs habituels ne sont d’ailleurs pas tous intéressés par votre événement. Créer un compte twitter dédié à l’événement et donc au live tweet est donc à envisager, quitte à retweeter régulièrement les messages du compte dédié avec votre compte principal.

Faut-il créer un hashtag spécifique ? C’est je crois une bonne idée, pour plusieurs raisons :

  1. vous donnez une véritable identité numérique à votre événement, qui bénéficie d’une image “moderne” auprès du public et des éventuels partenaires.
  2. le hashtag vous permet de récolter plus facilement les messages des internautes.
  3. Vous pouvez intégrer sur votre site web un fil twitter qui reprend tous les messages contenant le hashtag en question. Ainsi, votre site internet sera automatiquement mis à jour avec toutes les publications relatives à l’événement, ce qui le rendra très vivant. Attention toutefois à la surveiller, des messages négatifs pouvant apparaître…

Comment valoriser ce hashtag ?

  1. en le faisant connaitre sur tous vos réseaux sociaux, et pas seulement sur twitter.
  2. Lancez le hashtag bien en amont de l’événement, afin qu’il soit un minimum connu.
  3. vérifiez que le hashtag ne soit pas déjà utilisé pour autre chose ! Une simple recherche du hashtag dans la barre de recherche twitter vous permettra de savoir si c’est le cas.
  4. en choisissant un hashtag clair. Faites le choix d’un hashtag court, facile à mémoriser, et qui reflète bien votre événement. Si l’événement est annuel, combiner un mot clef et l’année est souvent la meilleure chose à faire. Évitez les abréviations dont le sens n’est pas limpide pour qui n’est pas dans la confidence.

Enfin, dernier conseil : si votre événement implique une installation importante, n’oubliez pas de publier une photo avant, puis une photo après. L’effet est très spectaculaire : imaginez un stade vide et inanimé, puis deux heures plus tard rempli et avec une ambiance terrible ! Vous pouvez placer les deux photos côte-à-côte afin d’amplifier la comparaison.