keyboard_arrow_right
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 19 novembre : à quel rythme publier ses messages ?

Faut-il publier beaucoup sur les réseaux sociaux ?

Sur facebook, on est souvent tenté de compenser la baisse de la portée (de moins en moins de gens voient vos messages) par une augmentation du rythme de publication. Ce réflexe peut être dangereux pour plusieurs raisons :

  1. La durée de vie d’un message facebook est de plusieurs heures, et multiplier les publications vous fait courir le risque d’une cannibalisation d’un message par un autre. Le 2e message publié va tuer le premier, et votre portée générale baissera.
  2. Par expérience, je crois que facebook pénalise très fortement les pages qui publient trop de messages. 3 par jour est déjà un rythme élevé.
  3. En publiant trop régulièrement, vous risquez de lasser votre audience, avec un réel risque de désabonnement.
  4. Publier beaucoup, c’est très souvent publier des choses de mauvaise qualité. Avez-vous vraiment un contenu d’une richesse telle qu’il mérite 4 messages par jour ? Ne privilégiez jamais la quantité au détriment de la qualité.

La règle est donc de publier avec modération (1 à 3 messages par jour), d’étaler dans la journée les publications (respecter un délai d’au moins 3 heures) et surtout de ne publier que du contenu de qualité. Si vous respectez ces consignes, vous verrez que la question du rythme de publication se résoudra d’elle-même.

Souvent, on publie 3 messages facebook à la suite par facilité : je suis devant mon ordinateur, j’ai 20 minutes devant moi, alors je publie tous les messages avant d’aller faire autre chose. Mais heureusement, facebook dispose d’un outil pour programmer ses messages. Prenez à vous en servir !

Sur twitter, le problème est différent : le flot d’information est tel que la plupart de vos followers ne voient pas vos messages. La durée de vie d’un tweet est en effet très réduite, contrairement à facebook. Vous pouvez donc vous permettre une stratégie bien plus agressive que sur facebook, quitte à publier plusieurs fois un même message, en le modifiant comme je l’ai déjà conseillé.

Il est donc tout à fait possible de publier 10 tweets par jour, voire plus. La encore, quelques règles s’imposent :

  1. Ne publiez pas 5 tweets à la suite : vous passerez pour un spammeur, et surtout vous ne toucherez que les mêmes personnes. En publiant beaucoup mais en étalant vos publications dans le temps, le but est bien de toucher tous vos followers, qui se connectent à des heures différentes.
  2. Publier 5 tweets d’affilée est comme apporter 5 plats d’un seul coup au restaurant : c’est totalement indigeste, personne ne peut cliquer sur tous vos liens et lire d’un seul coup vos différents articles.
  3. Si vous avez un contenu suffisant, vous pouvez publier toutes les heures. Plus je travaille sur twitter, plus je crois qu’un rythme de publication élevé est une bonne chose.
  4. Republiez en priorité vos messages qui fonctionnent. Ceux qui font un flop peuvent tomber dans l’oubli, sans aucun regret.

Sur Instagram : il est tout à fait possible de publier plusieurs photos chaque jour sur Instagram. La qualité du contenu est une fois de plus le facteur déterminant. Personne ne vous en voudra de poster 5 bonnes photos en une seule journée. Par contre, 1 mauvaise photo par jour sera suffisante pour faire fuir vos followers.

En résumé, voici quelques conseils pour déterminer le bon rythme de publication :

  1. Qu’en pensent vos internautes ? Se désabonnent-ils de vos page, cessent-ils de vous suivre sur twitter ? Observez-vous une absence de réactions lorsque vous oubliez un message ? Si la réponse est oui, alors vous publiez sans doute trop, et donc des choses de qualité médiocre. Le bon rythme de publication est celui qui plait à vos lecteurs, tout simplement.
  2. Avez-vous un contenu suffisant pour publier beaucoup ? On imagine mal la page facebook d’un fleuriste publier quotidiennement, alors qu’on attend du Monde.fr des messages très fréquents pour suivre en direct l’actualité.
  3. Fondamentalement, le bon rythme de publication est celui qui marche pour vous. Publiez, testez, analysez, et tirez les leçons qui s’imposent !