keyboard_arrow_right
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 30 novembre : utilisez le gestionnaire de publicités

Utilisez le gestionnaire de publicités pour booster vos messages facebook

La solution la plus simple pour booster un message est, nous l’avons vu, de cliquer sur le bouton “booster la publication” qui apparaît juste en dessous du message en question. Par facilité, de nombreuses personnes procèdent de cette façon. Mais très vite, vous devriez utiliser à la place le gestionnaire de publicité. L’outil est un peu plus compliqué, mais il vous ouvre de nombreuses possibilités nouvelles très intéressantes.

Pour accéder au gestionnaire, cliquez sur la flèche tout en haut à droite de l’écran, puis sur “créer des publicités”.

L’écran suivant s’affiche :

L’objectif “notoriété de la marque” vise à maximiser la diffusion de votre message, pour obtenir une grande exposition. Une approche quantitative donc.

Si vous souhaitez booster vos messages de façon plus qualitative, les options trafic (davantage de clics sur les liens) et interactions (davantage de likes, commentaires et partages) sont les meilleurs choix.

Vous allez très vite vous rendre compte que le gestionnaire vous ouvre de nouvelles portes :

  1. Choisissez où va s’afficher votre message : sur le fil d’actualité, sur le menu de droite, ou même sur Instagram (racheté par facebook, ceci explique cela).
  2. Sélectionnez le type d’appareil du lecteur : ordinateur de bureau, téléphone portable…
  3. mettez au point des audiences complexes, avec de nombreux critères : plus le ciblage est précis, mieux c’est !
  4. Programmez la diffusion de la publicité dans le temps à l’aide d’un calendrier.

 

Le ciblage est bien meilleure via le gestionnaire de publicité. Vous pouvez par exemple toucher les personnes qui ont répondu à un de vos événement facebook. Vous organisez la 2e édition de votre salon ? Alors visez les personnes qui sont venues la 1ere année.
Vous pouvez aussi choisir le type de diffusion : voulez-vous un maximum d’affichage, ou au contraire une seule diffusion par personne chaque jour ?

Expliquer point par point tous les éléments du gestionnaire de publicité serait trop long, même si je vous en présenterai les plus utiles. À vrai dire, bien utiliser le gestionnaire pourrait faire l’objet d’un livre entier ! Pour autant, ne soyez pas effrayé et testez les différentes options. Rien ne remplace l’expérience et le tâtonnement, car toutes les situations sont différentes. On ne devient pas un as de la publicité facebook en un jour : commencez petit, puis complexifiez progressivement vos critères.

Tester, analyser les résultats, puis modifier pour améliorer : telle est la méthode gagnante pour réussir ses publicités facebook. Vous pouvez utiliser l’indice de pertinence facebook pour vous donner une idée de l’efficacité de vos publicités. Si le score de votre pub est mauvais, il faudra sans doute revoir le ciblage, le texte ou le visuel de votre publicité. Je vous recommande aussi de tester plusieurs publicités différentes, pour ne garder que la plus efficace.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 29 novembre : les retouches photos de base

Améliorez vos photos avant de les publier

L’impact visuel des images et photos est telle qu’elles sont devenues incontournable. aucun message ne peut s’en passer. D’où la nécessité de publier des visuels de qualité.

Vous serez souvent amené à travailler avec des photos de mauvaise qualité, car prise à la va-vite avec un smartphone. Mais bien souvent, quelques retouches permettent de faire la différence :

  1. Augmenter la luminosité
  2. Augmenter les contrastes
  3. gommer les effets de flou
  4. supprimer les yeux rouges
  5. recadrer l’image

Ces 5 opérations seront celles que vous allez réaliser le plus souvent.

Heureusement, pas besoin d’être un as de la retouche photographique pour le réaliser. Si vous savez utiliser Photoshop ou Gimp, ces outils sont présents et facilement accessibles.

Si vous êtes totalement néophyte, alors une simple recherche sur google “retouche image en ligne” fera votre bonheur. J’ai testé PhotoFancy qui vous permet d’uploader votre photo, puis de la retoucher. Les options sont basiques, mais c’est précisément ce que vous cherchez.

Je trouvais mon Chateaubriand un peu palot, je l’ai donc égayé.

En suivant ce conseil, vous n’obtiendrez pas des photos de qualité professionnelle. Mais pour un usage limité aux réseaux sociaux, cela sera bien suffisant.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 28 novembre : intégrer à votre site un moment twitter

Les moments twitter ont une place sur votre site

J’aime beaucoup les Moments twitter. Ils sont suffisamment rares pour susciter la curiosité des internautes. Mais surtout, en classant vos tweets, ils peuvent figurer sur votre site internet de façon efficace pour aborder une thématique spécifique.

Pour ce faire, allez sur le twitter moment de votre choix, cliquez sur les trois petits points, puis sur “intégrez le moment”.

Vous n’avez plus qu’à copier-coller le code html sur votre site, et voici le résultat.

Les amateurs de citations de Jacques Chirac – dont je fais partie – seront comblés.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 27 novembre : organiser un live tweet pendant un événement

Couvrir un événement en direct avec le live tweet

Un live tweet est une couverture en direct d’un événement sur twitter. Concrètement, vous allez publier minute par minute des tweets avec les dernières informations, lors d’une rencontre sportive, d’une conférence, d’un salon… toutes les occasions sont bonnes.

Préparez à l’avance des visuels : dans le cas du PSG, la personne en charge du live tweet avait prévu une image en cas de but de Clément Meunier. Son modèle était déjà réalisé, il n’avait plus qu’à ajouter sur Photoshop ou Gimp les éléments contextuels (minute à laquelle le but est marqué, et score de la rencontre). Dans un live tweet, tout va très vite, et dans le feu de l’action vous n’aurez ni le temps, ni même l’idée de le faire. Essayez par conséquent d’anticiper les situations qui pourraient se présenter, et pour chacun d’elle réalisez un visuel adapté.

Valorisez votre live tweet en l’intégrant sur votre site web : créez une rubrique “suivez le direct” et intégrez-y votre live tweet. Une façon simple et gratuite d’augmenter votre audience en touchant différents types d’internautes (certains suivent l’actualité via twitter, d’autres préfèrent visiter un site internet). Ce n’est pas à vos lecteurs de s’adapter à vous, mais bien l’inverse.

Annoncez votre live tweet : au moins quelques heures à l’avance, afin que les internautes soient au courant. Annoncez-le aussi sur vos autres réseaux sociaux, sur votre site web, au micro de l’événement… Demandez aussi aux participants de relayer sur leurs comptes twitter le live tweet : l’union fait la force.

Divisez-vous les tâches : un live tweet est un exercice haletant et fatigant. C’est pourquoi une bonne répartition des tâches en amont est nécessaire. Une personne peut être en charge des photos, et devra se déplacer pendant l’événement pour capter les images fortes à publier. Une autre pourra réaliser des petites vidéos, un autre répondra aux questions des internautes.

Publiez régulièrement : créer un live tweet, c’est inviter l’internaute à vivre en direct un événement. Vous lui faites une promesse, celle d’un rythme de publication très élevé, presque minute par minute. Il faut donc tout publier !

Répondez aux questions : car oui, le live tweet ne consiste pas seulement à émettre une information ! Vous devrez aussi interagir avec les internautes qui vous solliciteront. Si cela alourdit considérablement votre travail, c’est une des grandes forces du live tweet, le public n’étant pas passif comme devant une émission de télévision.

Jouez la carte de l’interactivité : l’idéal est de créer une passerelle entre le live tweet et l’événement physique. Imaginez une conférence : un internaute pose une question sur twitter, et vous la relayez en direct à l’intervenant, qui y apporte sa réponse. C’est le scénario idéal, tout étant interconnecté, l’internaute étant valorisé, ce qui incite d’autres internautes à prendre eux aussi la parole. Et pourquoi ne pas afficher, sur l’écran de la conférence, les questions des internautes posées sur twitter ?

Utilisez le contenu généré par les utilisateurs : vous réalisez le live tweet d’un salon commercial, alors n’hésitez pas à utiliser les messages postés par les internautes eux-mêmes. Cette approche collaborative est essentielle, car sur les réseaux sociaux l’information n’est jamais centralisée. Ce sont les visiteurs du salon qui produiront les photos les plus insolites, qui publieront les messages les plus drôles, riches en anecdotes. D’où l’intérêt d’avoir, en amont, créé et valorisé un hashtag spécifique pour votre événement, afin de trouver sans peine ces messages. Mettez en avant ce hashtag dans votre communication offline : il devra être bien visible dans les allées du salon, et accompagné d’un message incitant à l’utiliser.

Et après le live tweet ? Tout le monde ne peut suivre votre événement, c’est pourquoi vous devez valoriser votre live tweet en aval. Vous pouvez rédiger un compte rendu en y intégrant les tweets les plus importants. Ou même créer un twitter moment qui permettra de revivre ce live. Moment que vous pourrez… intégrer à votre site web !

Ne faites pas l’erreur de couvrir un événement en direct avec facebook : ce réseau social n’affiche pas les messages en direct. Certains fans les verront plusieurs heures après publication. Imaginez que le message sur le but du PSG soit lu 3 heures plus tard par un fan… De toute façon, faire un live implique de publier de très nombreux messages. Or, facebook pénalise un rythme de publication effréné. A oublier donc.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 26 novembre : attention à la disposition des photos facebook

L’astuce réseaux sociaux du 26 novembre : attention à la disposition des photos facebook

De l’affichage des photos sur facebook

Mettre des photos dans ses publications facebook est toujours une bonne idée. Mais en l’absence d’un outil de prévisualisation, on a parfois de mauvaises surprises une fois le message publié. C’est en particulier le cas si vous mettez en ligne 2 photos. Elles seront parfois tronquées pour s’afficher en format portrait. A vrai dire, facebook n’en fait qu’à sa tête et les règles d’affichage sont totalement imprévisibles.

Le plus simple pour éviter un tel désagrément est encore de planifier le message, puis d’aller voir le rendu. Si la disposition des images n’est pas satisfaisante, alors vous supprimerez le message pour en rédiger un nouveau !

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 25 novembre : intégrez votre fil facebook à votre site

Votre contenu facebook directement sur votre site internet

Plutôt que de confiner vos messages facebook, vous pouvez de les afficher automatiquement sur votre site web. Cela leur garantira un plus grand succès, tout en donnant l’occasion aux internautes peu friands des réseaux sociaux de les découvrir.

Si vous travaillez avec un webmaster, demandez-lui de le faire. Mais si votre site est sous wordpress, l’opération est très simple. Il suffit de chercher un plugin facebook feed et de le configurer.

Voici comment j’ai intégré ma page facebook directement sur mon site web, en 5 minutes chrono et sans connaissances avancées en informatique.

Pourquoi faire cela ? Et bien imaginez qu’en moyenne, vos messages sur facebook soient lus par 1000 personnes. En parallèle, vous estimez que 3000 personnes visitent votre site quotidiennement. En intégrant votre fil d’actualité facebook à votre site, vous allez multiplier l’audience de vos messages facebook. Plus de lecteurs à effort égal donc !

Seul réticence : sur facebook les échanges ne sont pas toujours d’une grande cordialité. Vous pouvez donc décider, dans les options, de ne pas afficher les commentaires. Le plus importants est de permettre aux personnes loguées sur facebook de liker ou de partager directement depuis votre site web.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 24 novembre : intégrez un message Instagram à votre site web

Vos photos instagram ont leur place sur votre site web

Il faut penser votre communication numérique de façon interconnectée, et non pas en silos. Les réseaux sociaux doivent travailler de concert avec votre site web, votre newsletter, vos mails, etc… Intégrer vos messages Instagram est dans cette optique une très bonne idée, mettant en réseau vos contenus, dont la portée augmente de façon significative. Pensez aussi aux nombreuses personnes qui ne sont pas sur Instagram, mais qui pourraient apprécier vos photos !

Pour intégrer une photo Instagram sur votre site web, cliquez sur les 3 points de suspension en bas à droite de votre message.

Puis sur intégrer : vous obtenez ce code html, à copier-coller sur votre site web.

Il s’agit d’une très bonne façon d’agrémenter vos article avec des photos de qualité.

À noter que vous pouvez aussi intégrer des photos d’autres comptes Instagram, afin d’enrichir le contenu.

Vous pouvez aussi directement intégrer à votre site web votre fil de publications Instagram, afin de lui donner une place de choix. Demandez à votre webmaster de le faire, ce n’est pas très compliqué. Je travaille sur wordpress, et une simple recherche Instagram me donne une liste de plugin afin d’intégrer mon compte Instagram de façon totalement personnalisée à mon site.

Le site de l’Olympique lyonnais a très intelligemment mis en avant son compte Instagram sur sa home page, en créant un espace “sociol room” (mon avis est moins net concernant le jeu de mot).

Les avantages sont les suivants :

  1. “A bigger bang for a buck” : prendre du temps pour alimenter en contenu votre compte Instagram aura un effet qui dépasse largement ce réseau social, puisque tous les internet verront vos photos.
  2. Votre compte Instagram est mis en avant, ce qui donne l’opportunité à de nouvelles personnes de le suivre.

Je vous conseille donc de le faire, sauf si vous mettez rarement à jour votre compte Instagram.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 23 novembre : intégrez une recherche par hashtag sur votre site web

Mettez en avant le hashtag de votre événement sur votre site web

Créer un hashtag spécifique pour un événement est, nous l’avons vu, souvent une bonne idée. Vous pouvez publier automatiquement sur votre site web tous les tweets qui contiennent ce hashtag, afin de valoriser vos propres tweets, mais aussi ceux des participants qui réagissent en direct.

Rendez-vous dans “Paramètres et confidentialité”.

Puis dans “widgets”.

Choisissez l’option recherche.

Configurez votre recherche en indiquant le hashtag souhaité.

Vous pouvez décider de n’afficher que les top tweets. Si votre objectif est de valoriser les messages des internautes lambdas qui participent à votre événement, décochez cette case.

Je vous conseille d’augmenter la hauteur par défaut : 600px ne permet que d’afficher un seul tweet, ce qui est trop peu.

Une fois les options choisies, cliquez sur créer un widget : vous obtiendrez un code html à copier-coller sur votre site web.

Pour rappel, gardez un œil en permanence sur les tweets publiés, car vous n’en avez pas la maîtrise. Twitter propose un “mode de recherche sans risque” qui exclut automatiquement les contenus offensants, mais cela n’est jamais fiable à 100%. Un tweet très négatif avec votre hashtag peut être publié, ou même un tweet offensant. Soyez donc prêt à réagir et à enlever votre widget…

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 22 novembre : intégrez tous vos tweets sur votre site web

Twitter, un outil qui ne se limite pas à la twittosphère !

Certaines entreprises sont réticentes à l’idée d’investir twitter, car elles considèrent qu’il s’agit d’un microcosme assez restreint, et incapable de toucher un large public. Une objection parfois fondée, mais qu’il est possible de contourner en intégrant directement ses tweets à son site internet.

Voici l’exemple du site d’Action contre la faim. On voit dans la partie droite de la home page les tweets publiés par l’association humanitaire, qui s’affichent automatiquement à chaque nouveau message publié. Les avantages sont immenses :

  1. La visibilité du compte twitter est démultipliée. Même les internautes qui n’ont pas de compte twitter peuvent lire les messages.
  2. Le site est mis à jour plusieurs fois par jour grâce aux tweets publiés. Être actif sur twitter, c’est aussi apporter une réelle fraîcheur au site internet.
  3. Les internautes qui ont un compte twitter peuvent en un clic suivre Action contre la faim, ou retweeter.

Il n’y a donc que des avantages à le faire, je vous conseille donc d’intégrer au plus vite vos tweets à votre site web. Sauf bien sûr si vous n’êtes pas très actif, car il se dégagerait alors une impression d’immobilisme.

Intégrer ses tweets à son site est très simple : cliquez sur paramètre et confidentialité.

Puis sur widgets :

Puis sur créer un widget :

Choisissez profil, indiquez l’adresse de votre compte twitter, puis cliquez sur embedded timeline :

Vous obtenez alors un code html à copier-coller dans votre site internet. N’oubliez pas de personnaliser vos options (“set customization options”) afin de choisir la couleur, la taille de la fenêtre et la langue. Le site d’Action contre la faim n’affiche que le dernier tweet car la fenêtre est de petite taille, souvent une fenêtre plus haute affichant 2 voire 3 tweets est aussi une bonne idée.

Cette astuce est essentielle, car les réseaux sociaux étant chronophages vous devez toujours essayer d’obtenir un maximum de visibilité pour chacune de vos actions.

Autre technique : au moment de créer votre widget, vous avez remarqué que plusieurs options s’offraient à vous. Il est possible d’intégrer à votre liste non seulement vos tweets, mais aussi vos messages favoris, vos listes, vos collections ou vos recherches. Je vous invite à tester ces options qui peuvent se révéler utiles.

Prenons un exemple : vous êtes une association qui tisse des liens avec de nombreux partenaires. Vous avez constitué une liste, disons “les amis de notre association”. Afin de les valoriser, vous pouvez aussi intégrer leurs tweets sur votre site.

Autre exemple : vous souhaitez muscler le contenu présent sur votre site web. Vous avez intégré vos tweets, mais vous pouvez en plus intégrer ceux que vous aimez. Une bonne façon d’animer votre site internet, de montrer votre ouverture et de partager vos goûts.

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 21 novembre : les réseaux sociaux en amont d’un événement

Préparer sur les réseaux sociaux la mise en valeur d’un événement

La vie d’une entreprise ou d’une association est rythmée par des événements, qui cassent la routine habituelle. Vous organisez un salon ? Vous lancez un produit ? Vous accueillez une rencontre sportive ? Des moments importants à ne pas rater, et que vous devez médiatiser à l’avance sur les réseaux sociaux. Voici quelques conseils avant le jour J.

Communiquez en avance : l’erreur la plus fréquente consiste à lance sa communication sur les réseaux sociaux quelques semaines voire quelques jours seulement avant le début de l’événement. Anticipez !

Evidemment, votre communication 4 mois avant l’événement devra respecter certaines règles :

  1. ne publiez pas quotidiennement sur le sujet, l’échéance reste éloignée et par conséquent n’intéresse pas encore vraiment vos lecteurs. Sur internet, l’actualité immédiate prime.
  2. en amont, votre objectif est surtout d’inciter les internautes à participer à l’événement. Mettez donc en avant les points forts, détaillez les modalités pratiques, incitez à acheter dès maintenant les tickets…
  3. surfez sur les éditions précédentes : reprenez les moments forts de l’année passée, afin de permettre aux internautes de se projeter sur l’événement à venir.
  4. faites monter doucement la pression, afin de générer petit à petit un sentiment d’urgence chez vos lecteurs, qui les poussera à s’inscrire.
  5. mobilisez vos proches et vos collaborateurs : demandez-leur de partager vos messages à propos de l’événement, afin d’en augmenter la portée. Un ou deux mails suffisent à les sensibiliser.
  6. organisez un concours pour décrocher des places gratuites pour votre événement. Cela ne coûte pas très cher, dynamise votre communauté et fait connaître l’événement.
  7. changez vos covers facebook et twitter, pour les mettre aux couleurs de l’événement.
  8. épinglez sur facebook et twitter un message relatif à l’événement.

Faut-il créer une page facebook dédiée à l’événement ? La réponse est non, utilisez plutôt l’option “événement” de facebook, comme expliqué ici.

Faut-il créer un compte twitter pour l’événement ? Généralement non, car vous repartiriez avec zéro follower. Même en créant votre compte twitter très à l’avance, sa visibilité serait famélique. Seule exception : si vous réalisez un live tweet durant l’événement, le risque est d’agacer vos followers habituels qui ne sont pas habitués à un rythme aussi élevé de publications. Vos lecteurs habituels ne sont d’ailleurs pas tous intéressés par votre événement. Créer un compte twitter dédié à l’événement et donc au live tweet est donc à envisager, quitte à retweeter régulièrement les messages du compte dédié avec votre compte principal.

Faut-il créer un hashtag spécifique ? C’est je crois une bonne idée, pour plusieurs raisons :

  1. vous donnez une véritable identité numérique à votre événement, qui bénéficie d’une image “moderne” auprès du public et des éventuels partenaires.
  2. le hashtag vous permet de récolter plus facilement les messages des internautes.
  3. Vous pouvez intégrer sur votre site web un fil twitter qui reprend tous les messages contenant le hashtag en question. Ainsi, votre site internet sera automatiquement mis à jour avec toutes les publications relatives à l’événement, ce qui le rendra très vivant. Attention toutefois à la surveiller, des messages négatifs pouvant apparaître…

Comment valoriser ce hashtag ?

  1. en le faisant connaitre sur tous vos réseaux sociaux, et pas seulement sur twitter.
  2. Lancez le hashtag bien en amont de l’événement, afin qu’il soit un minimum connu.
  3. vérifiez que le hashtag ne soit pas déjà utilisé pour autre chose ! Une simple recherche du hashtag dans la barre de recherche twitter vous permettra de savoir si c’est le cas.
  4. en choisissant un hashtag clair. Faites le choix d’un hashtag court, facile à mémoriser, et qui reflète bien votre événement. Si l’événement est annuel, combiner un mot clef et l’année est souvent la meilleure chose à faire. Évitez les abréviations dont le sens n’est pas limpide pour qui n’est pas dans la confidence.

Enfin, dernier conseil : si votre événement implique une installation importante, n’oubliez pas de publier une photo avant, puis une photo après. L’effet est très spectaculaire : imaginez un stade vide et inanimé, puis deux heures plus tard rempli et avec une ambiance terrible ! Vous pouvez placer les deux photos côte-à-côte afin d’amplifier la comparaison.