keyboard_arrow_right
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 21 octobre : quelle longueur pour vos messages sur les réseaux sociaux ?

Des messages longs ou courts ?

Lorsqu’on écrit un message, difficile de savoir si sa longueur est adaptée. Trop long, vous risquez de perdre en cours de route vos lecteurs. trop court, vous n’aurez pas les moyens de donner les informations essentielles. Voici mes réflexions, inspirées d’études glanées sur internet et de mon expérience.

Sur twitter : vous n’avez pas vraiment le luxe de gloser, la limitation drastique du nombre de caractères s’impose à vous. Certaines études montraient que l’idéal était un tweet en 100 caractères, mais sans doute était-ce avant que les photos ne soient comptabilisées. Cela indique plutôt qu’un tweet avec photo est idéal, mais cela n’est pas le sujet. D’ailleurs, la mode est actuellement aux long threads, dans lesquels l’auteur se répond à lui-même dans une longue série de tweets. Avec à l’arrivée des threads de plusieurs milliers de signes. Et pourtant, ils cartonnent !

Sur facebook : les études indiquent que le message idéal fait… 40 caractères, encore plus court qu’un tweet ! Et d’expérience, je crois que les meilleurs messages facebook sont effectivement très courts. Mais comme pour twitter, certains messages très longs peuvent fonctionner car ils attirent l’attention et mettent le lecteur dans une attitude plus attentive. Un long développement pousse le lecteur à ne plus butiner, mais à prendre une minute pour lire l’intégraltié du message. Sur un sujet sérieux (en particulier un coup de gueule) cela peut marcher.

Mon premier conseil est donc d’être très concis. Enlever tout ce qui n’est pas essentiel à votre message. Les détails, vos lecteurs les trouveront en cliquant sur votre lien, ce qui permet de garder le message court tout en générant du trafic votre site internet. Supprimer les adverbes et les adjectifs inutiles. Si besoin, remplacez certains mots par un emoji.

Mon deuxième conseil est d’adapter la longueur de votre publication à votre message. Si le contenu est riche, vous pouvez faire un peu plus long. Si le contenu est maigre, quelques mots suffisent. Cela peut être évident, mais cela reste la meilleure règle à suivre, contrairement à nos rédactions d’école dans lesquelles il fallait broder pour remplir à tout prix cette maudite copie double !

Mon dernier conseil est d’oser prendre des risques : un statut facebook d’un mot peut “disrupter” et créer la surprise. Imaginez qu’une mauvaise nouvelle éclate dans l’actualité. Un statut facebook avec le seul mot “écœuré” serait une bonne idée…

Un peu aguicheur, mais l’idée du statut en un mot n’est pas mauvaise…