keyboard_arrow_right
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux-sociaux du 21 mars : vidéos facebook, pensez aux sous-titres

L'astuce réseaux-sociaux du 21 mars : Vidéos facebook, pensez aux sous-titres

L'astuce réseaux-sociaux du 21 mars : Vidéos facebook, pensez aux sous-titres

Pensez à ajouter des sous-titres à vos vidéos sur facebook.

La raison est simple : la plupart des utilisateurs sur mobile n’activent pas le son des vidéos, pour des raisons évidentes (imaginez un peu les transports en commun si c’était le cas…)

Or, vous devez dès les premières secondes de votre vidéo capter l’attention de l’internaute, car il peut facilement abandonner le visionnage et continuer à survoler son fil d’actu. Or, en intégrant des sous-titres, vous lui envoyez un message positif : même sans le son, la vidéo a de l’intérêt. Les sous-titres peuvent même apporter un vraie-valeur ajoutée à la vidéo s’ils sont bien utilisés, en apportant un complément d’information ou en générant un effet comique.

En résumé, lorsque vous préparez vos vidéos, partez du principe que la personne va généralement la regarder, mais pas l’entendre. Et là, les sous-titres deviennent évidemment indispensables !

Au moment d’uploader vos vidéo, facebook vous proposera, dans l’onglet sous-titres, d’importer un fichier srt. Créer ce type de fichiers n’est pas très compliqué et il existe de nombreux logiciels pour le faire : cet article en propose même 10.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 20 mars : pensez à épingler vos meilleures publications

L'astuce réseaux sociaux du 20 mars : pensez à épingler vos meilleures publications

L'astuce réseaux sociaux du 20 mars : pensez à épingler vos meilleures publications

Épingler ses meilleures publications pour les rendre plus visibles

Aujourd’hui, un conseil tout bête pour ses réseaux sociaux : pensez à épingler une publication sur facebook et twitter. Techniquement c’est très simple, il suffit de dérouler le menu d’option sur le message en question, comme sur cette image :

Épingler ses meilleures publications pour les rendre plus visibles

En un clic, le message en question s’affichera désormais automatiquement en premier lorsqu’un internaute visitera votre page facebook ou votre profil twitter.

L’intérêt est bien évidemment de mettre en valeur un contenu particulièrement important. Mais il faut penser en termes d’expérience utilisateur : qui va se rendre sur votre profil ? Car généralement, les internautes se contentent de lire votre message via le flux. Ceux qui feront la démarche d’aller voir votre profil ont sans doute une bonne raison de le faire. Cela signifie qu’ils s’intéressent à vous, qu’ils cherchent à en savoir plus.

Vous devez donc épingler un tweet ou un post facebook qui dévoile qui vous êtes, avec un lien vers votre site internet ou une page particulièrement forte et emblématique. Si vous êtes un site marchand, mettre en évidence votre dernier produit ou une page d’achat est une très bonne idée. L’internaute est allé vers vous, vous pouvez donc lui proposer vos produits.

Le véritable conseil aujourd’hui n’est pas tant la méthode pour épingler, car vous la connaissiez sans doute déjà. Le conseil, c’est de penser à le faire régulièrement ! J’ai observé de nombreux comptes twitter dont le message épinglé date de plusieurs mois. Il s’en dégage une impression statique, comme si le compte n’était pas mis à jour.

A chaque fois que vous publiez un message important, demandez-vous s’il n’aurait pas sa place tout en haut de votre mur facebook ou profil twitter.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

C’est dimanche, et comme chaque semaine je vous propose un tour d’horizon des astuces publiées cette semaine sur mon site.

A demain pour d’autres astuces sur les réseaux sociaux 🙂

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux-sociaux du 18 mars : faites des Facebook live depuis votre PC

L'astuce réseaux-sociaux du 18 mars : faites des Facebook live depuis votre PC

L'astuce réseaux-sociaux du 18 mars : faites des Facebook live depuis votre PC

Libérez le potentiel des facebook lives

Sur téléphone portable, le facebook live se heurte à de nombreuses limitations techniques. Il n’est pas possible de configurer l’écran de diffusion, de le personnaliser. Vous ne pouvez compter que sur la caméra de votre téléphone. C’est un peu juste lorsqu’on a des idées plus difficiles à mettre en oeuvre.

C’est pourquoi l’avenir du facebook live se trouve sur ordinateur, et non sur téléphone. Avec un logiciel comme Xsplit, vous pouvez diffuser une capture d’écran de votre ordinateur, ajouter en mode fenêtré votre visage avec votre webcam, ajouter du texte, des images… Bref, de nouvelles possibilités s’offrent à vous, comme si vous disposiez d’un mini plateau de télé. Vous pouvez afficher les différents tweets qui défilent avec les questions, faire figurer le logo de votre marque, placer un compte à rebours si besoin, montrer différentes images pour illustrer votre propos… Tout cela rappelle en fait le streaming, tel qu’il existe sur twitch ou youtube.

Mais n’oubliez pas que le rendu ne sera pas le même sur votre écran et sur le téléphone portable de la personne qui regardera votre vidéo. La fenêtre de diffusion sera très réduite, votre layout (organisation) doit être minimaliste et les textes suffisamment gros pour être lisibles.

J’utilise Xsplit pour faire des lives facebook depuis mon PC. C’est un logiciel assez simple à utiliser, et qui propose un mode d’emploi pour les facebook lives. La mise en oeuvre est facile, il suffit d’installer un plugin. Vous pouvez aussi utiliser OBS, mais ne l’utilisant pas je ne peux pas vous donner mon avis.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 17 mars : tester vos messages sur différents réseaux sociaux

L'astuce réseaux sociaux du 17 mars : tester vos messages sur différents réseaux sociaux

L'astuce réseaux sociaux du 17 mars : tester vos messages sur différents réseaux sociaux

Testez vos messages sur un réseaux social avant de le diffuser partout

Publier un message sur les réseaux sociaux, c’est plonger dans l’inconnu, car on n’a aucune idée de la réaction de sa communauté. Va-t-elle aimer l’accroche ? La photo choisie va-t-elle lui plaire ? L’angle d’attaque choisi dans votre message est-il le bon ?

Impossible de le savoir à l’avance, car les réactions de vos lecteurs sont imprévisibles. Avec le temps, vous aurez une petite idée de leurs goûts et de leurs points d’intérêt, mais cela reste généralement très approximatif. Qui n’a jamais réalisé un énorme flop en publiant son message facebook ?

Je vous conseille donc de publier votre message sur twitter, et d’observer les réaction. Votre tweet est-il partagé ? Les lecteurs cliquent-ils sur le lien ? Une heure après avoir tweeté, regardez les statistiques de votre tweet. Si elles sont moins bonnes qu’à l’accoutumée, c’est qu’il y a un problème, et vous devrez à tout prix éviter de le reproduire sur vos autres réseaux sociaux.

Vous devez chercher la source du problème : est-ce l’image qui est mal choisie ? Est-ce le texte un peu mou ? A vous de faire votre auto-critique, et de le publier de façon différente sur vos autres réseaux sociaux.

Comme il est possible de publier à un rythme élevé sur twitter, vous pouvez même publier un message sous 2 formes différentes à 24 heures d’intervalle, puis de comparer les résultats. L’approche qui génère le plus d’engagement sera celle à retenir sur facebook.

Evidemment twitter n’est pas facebook, vos communautés ne sont pas les mêmes partout, cette technique a donc des limites. Mais c’est un bon coup de pouce lorsque vous hésitez vraiment !

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 16 mars : un marathon, plus qu’un sprint

L'astuce réseaux sociaux du 16 mars : un marathon, plus qu'un sprint

L'astuce réseaux sociaux du 16 mars : un marathon, plus qu'un sprint

Publiez régulièrement sur les réseaux sociaux, sans vous décourager

Les réseaux sociaux donnent l’impression que le succès rapide est possible. Votre message fait le buzz, et par le jeu de la viralité vous atterrissez en quelques jours dans les plus hautes sphères. Votre nombre de followers explose, sur facebook tout le monde partage votre publication. Hum.

Ne vous découragez pas !

Votre quotidien ressemblera rarement à ça. Le buzz est rare, et souvent il repart aussi vite qu’il est arrivé. Chercher le buzz à tout prix est une mauvaise stratégie, car réussir sur les réseaux sociaux ressemble davantage à un marathon qu’à un sprint.

La première règle est de publier dans la durée. On connait tous des blogs très actifs pendant quelques semaines qui deviennent inactifs (espérons que ce ne soit pas le cas du mien !), ou de pages facebook fraîchement créées qui publient à tour de bras. Puis on se rend compte que la progression est lente, alors on se décourage et on arrête tout. La bonne pratique est l’inverse : publiez régulièrement, avec rigueur et sérieux, sans attendre des milliers de likes.

Votre notoriété sur les réseaux sociaux se construit jour après jour, message après message. Vous avez une ligne éditoriale, même rudimentaire, alors tenez-vous y. Vous verrez progressivement de nouvelles personnes rejoindre votre communauté. Cela prendra du temps, beaucoup de temps, mais c’est la seule façon durable de progresser.

Prenez chaque jour un peu de votre temps pour publier sur vos différents réseaux sociaux. Ce moment doit intégrer votre routine quotidienne. Au bout d’une année, vous verrez déjà les résultats arriver. La persévérance paie, ne cherchez pas de raccourcis. Sur internet comme dans la “vraie vie”, c’est par le travail régulier et sérieux que l’on obtient ce que l’on veut.

Publiez régulièrement

Une autre règle importante est de publier avec une certaine régularité. Rien n’est pire qu’un compte twitter qui diffuse d’un seul coup 15 tweets, avant de s’illustrer par son silence pendant toute une semaine. Le risque d’agacer ses lecteurs est réel, car l’overdose est vite arrivée. Ils pourraient ne pas lire vos tweets (comment lire un contenu aussi important d’un seul coup ?) voire même se désabonner. Le bon réflexe est d’étaler dans le temps ses publications afin de maintenir une présence régulière et digeste à vos lecteurs.

Un autre effet négatif sur facebook est le risque de voir vos messages se cannibaliser : un message publié peu après un autre lui “vole” la vedette et limitera sa diffusion. On estime que la durée de vie d’une publication facebook est de plus de 10h…

Voici l’exemple d’un bon rythme de publication sur une semaine : l’important ici la régularité, les messages bien sont répartis sur les différents jours de la semaine. Par contre, nous verrons que le nombre de publications peut être plus dense dans certains cas. Mais par pitié, ne publiez pas 3 messages en moins d’une heure !

Et voici l’exemple d’un mauvais rythme de publications, avec des périodes creuses durant lesquels vos lecteurs n’entendent plus du tout parler de vous, suivies de périodes frénétiques qui risquent de générer la lassitude. Vous pourriez même passer pour un spammeur…

La bonne pratique consiste donc à lisser ses publications dans le temps. Cela n’est pas toujours possible, certains messages liés à l’actualité chaude et immédiate impliquent de transgresser cette règle. Mais la majorité de votre contenu n’est pas périssable, ne soyez donc pas impatient et reportez votre message !

En résumé : du contenu de qualité publié régulièrement. Désolé de doucher les espoirs de certains 😉

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 15 mars : Facebook, la vidéo à tout prix ?

L'astuce réseaux-sociaux du 15 mars : Facebook, la vidéo à tout prix ?

L'astuce réseaux-sociaux du 15 mars : Facebook, la vidéo à tout prix ?

Faut-il tout miser sur les vidéos facebook ?

La vidéo est le format de message facebook qui permet d’obtenir la meilleure portée. A priori il faut donc massivement l’utiliser. Mais ce n’est pas si simple.

En effet, des études montrent que si les vidéos obtiennent un excellent reach, l’engagement est souvent plus faible que pour d’autres types de messages. Je pense en particulier au bon vieux lien qui présente un visuel cliquable, et qui de loin génère le plus de clics.

Les vidéos rencontrent plusieurs problèmes : outre le temps de chargement sur certains appareils, l’absence de call to action intuitif freine l’interaction autre que le simple like.

En revanche, publier régulièrement des vidéos permet d’obtenir un pic de portée organique qui profitera à vos autres publications. Faite-le de temps en temps et reboostez ainsi votre portée organique.

Donc, si votre objectif est de générer du trafic vers votre site web, ne vous tournez pas automatiquement vers la publication de vidéos. Si vous souhaitez approfondir ce sujet, je vous recommande cet article.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 14 mars : intégrer un call to action à vos messages facebook

L'astuce réseaux sociaux du 14 mars : intégrer un call to action à vos messages facebook

L'astuce réseaux sociaux du 14 mars : intégrer un call to action à vos messages facebook

Comment intégrer un call to action à son message facebook ?

Sur facebook, placer un bouton call to action sur son message peut faire toute la différence. Qu’il s’agisse “d’en savoir plus”, “s’inscrire” ou encore “nous contacter”, ce bouton tout simple incite l’internaute à cliquer.

Tout le monde ne le sait pas, mais il est possible de placer ce type de call to action sur n’importe quelle publication, et pas seulement dans vos publicités facebook.

Pour ce faire, rendez-vous dans l’onglet “publications de la page”, puis cliquez sur “créer une publication”.

Comment intégrer un call to action à son message facebook ?

La fenêtre suivante s’ouvre alors. Elle vous propose d’intégrer un appel à l’action, avec un choix assez large dans le menu déroulant. Le classique en savoir plus est d’après mon expérience le plus efficace, car il ratisse large sans effrayer l’internaute.

intégrer un call to action à son message facebook

Par contre, il ne faut pas avoir peur de choisir un call to action plus spécifique. Il sera moins cliqué, mais entraînera généralement plus de conversions en touchant vos cibles.

Outre le call to action, vous devrez remplir l’ensemble des champs pour créer un message complet. Je ne m’attarde pas sur ce point, c’est assez facile !

Une fois le message terminé, cliquez sur “Utilisez cette publication pour une pub. Elle sera aussi publiée sur la page plus tard”, qui n’est pas le choix par défaut. Facebook vous incite en effet à utiliser cet outil à des fins publicitaires. Mais rien ne vous y oblige !

Il ne vous reste plus qu’à planifier la publication, et vous verrez s’afficher un joli bouton call to action. La manœuvre est au quotidien un peu plus longue que la création classique d’un message, mais dans certains cas elle est indispensable.

Après plusieurs tests, je vous recommande, outre le bouton call to action, de faire aussi figurer le lien dans votre message lui-même. En multipliant les occasions de cliquer, les résultat sont bien meilleurs. D’autant que le call to action est sous l’image ce qui n’est pas l’endroit le plus intuitif.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 13 mars : utiliser les listes twitter

L'astuce réseaux sociaux du 13 mars : utiliser les listes twitter

L'astuce réseaux sociaux du 13 mars : utiliser les listes twitter

Triez, hiérarchisez et surveillez grâce aux listes twitter

Le gros problème de twitter, c’est quantité astronomique d’informations qui défilent, sans aucun ordre ni hiérarchie. Cela pose vite un problème : comment isoler le contenu pertinent du contenu parasite ? Et comme sur twitter, il est souvent d’usage de follow back, on obtient très vite une sorte de bazarre sans nom.

La meilleure méthode consiste à créer des listes twitter. Pour cela, il suffit de cliquer sur votre avatar, puis sur liste. Là, vous pouvez facilement créer une ou plusieurs listes, pour classer de façon thématique les comptes que vous suivez… ou pas, comme nous allons le voir !

liste twitter

Voyons maintenant comment exploiter au maximum le potentiel des listes twitter :

  • listes de veille : intégrez à votre liste l’ensemble des comptes sur une thématique précise. Vous vous rendrez vite compte que twitter est un puissant outil de veille.
  • listes des comptes à retweeter : si vous avez identifié plusieurs entreprises ou influenceurs dont vous souhaitez attirer l’attention, regroupez-les dans une liste (privée). Vous verrez ainsi en un coup d’œil leurs tweets, ce qui facilitera grandement votre stratégie auprès d’eux.
  • surveillez vos concurrents : pas besoin de suivre un concurrent sur twitter pour voir ses messages. Créez une liste qui regroupe tous les comptes de vos “rivaux”, en faisant bien attention à ce qu’elle soit privée. En effet, vos listes publiques peuvent être consultées par tout le monde (CQFD !)
  • Suivez vos collaborateurs : en créant une liste avec vos collaborateurs et même avec l’ensemble des personnes qui gravitent autour de votre entreprise, vous faites d’une pierre deux coups. D’abord en surveillant leurs messages, qui peuvent nuire à votre réputation numérique. D’autres part en ayant du contenu à retweeter.
  • Utilisez Tweet Deck pour afficher de façon lisible vos listes : c’est gratuit, et vous pourrez réunir dans une seule colonne tous les tweets d’une liste. Pour être honnête les listes sont vraiment inutilisables avec l’outil natif de tweeter, car elles sont mal organisées pour un usage quotidien.

 

les astuces de la semaine

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

Comme tous les dimanches, retrouvez les 6 articles publiés cette semaine, avec à chaque fois une technique à utiliser sur les réseaux sociaux.

Rendez-vous dès demain pour d’autres astuces sur les réseaux sociaux 🙂