keyboard_arrow_right
1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux-sociaux du 31 mars : marquer le coup avec les milestones

L'astuce réseaux-sociaux du 31 mars : marquer le coup avec les milestones

L'astuce réseaux-sociaux du 31 mars : marquer le coup avec les milestones

Vous avez 1000 fans sur facebook ? Ce n’est pas un moment comme les autres…

Pensez à remercier vos fans à chaque étape du développement de votre page facebook (cela vaut aussi pour twitter et instagram). L’objectif est d’impliquer les membres de votre communauté dans une aventure commune. Vos réseaux sociaux ne vous appartiennent pas, ils sont aussi à vos fans. Alors soyez reconnaissant et faites au maximum sentir que la réussite d’une page est aussi celle de vos lecteurs.

Voici un exemple tout simple que j’ai trouvé sur la page EcoWatt Bretagne (ne me demandez pas pourquoi 😉 )

Vous avez 1000 fans sur facebook ? Ce n'est pas un moment comme les autres...

Ce n’est pas un énorme travail graphique, mais l’essentiel y est :

  1. la communauté est remerciée, car il ne s’agit surtout pas de s’approprier cette réussite. Si vous avez 10.000 fans, c’est grâce à eux et pas l’inverse.
  2. des visages sont représentés, ici sous forme d’icônes. Car on parle de fans, pas de chiffres.
  3. il y a un visuel sympa et festif, l’entreprise communique sa joie d’avoir à ses côtés une importante communauté.

Remercier, personnifier et transmettre sa joie sont les trois éléments importants pour un milestone réussi. J’ai quelques autres conseils :

  1. je préfère changer la cover plutôt que de faire un message. Ça permet de bien marquer le coup et de rendre encore plus visibles les remerciements.
  2. n’oubliez pas d’accompagner l’image d’un texte sur un ton complice et enjoué.
  3. ajoutez un lien sous forme de call to action, et pourquoi pas vers une offre spéciale réservée aux membres de la communauté facebook. Une belle façon de dynamiser votre page et de prouver par des actes que vous êtes reconnaissant.
  4. Ou rappeler qu’ils peuvent partager votre message pour que la page poursuive sa croissance. Normalement les demandes de ce type sont plutôt intrusives, mais dans ce contexte particulier cela passe beaucoup mieux.
  5. et si vous faisiez une petite infographie à partir de vos statistiques facebook ? C’est l’occasion de révéler à votre communauté de qui elle est composée : origine géographique, heures de connexion, etc…
  6. je me souviens de Porsche qui avait fait un petit buzz au moment de son millionième fan, en publiant une photo de voiture sur laquelle figurait les noms des fans. Vous pouvez reprendre et adapter l’idée sans vous ruiner avec un générateur de cloud à partir des noms des fans ou des mots-clés de votre page. Vous pourrez ainsi réaliser un beau 10.000 constitué des mots de votre choix.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux-sociaux du 30 mars : ajouter des dates-clés ou jalons facebook

L'astuce réseaux-sociaux du 30 mars : ajouter des dates-clés ou jalons facebook

L'astuce réseaux-sociaux du 30 mars : ajouter des dates-clés ou jalons facebook

Les jalons facebook au service de votre storytelling (mais pas que…)

Les jalons sont des dates-clés qui permettent sur facebook de raconter l’histoire de votre entreprise. Ces messages un peu particulier sont parfaits pour vous inscrire dans le temps, évoquer le passé et donc vous donner une réelle épaisseur. Sur Internet tout va tellement vite qu’on oublie souvent de mobiliser son histoire, alors même qu’elle comporte souvent des éléments à valoriser auprès du public ou de vos clients.

Soyons honnêtes : les jalons facebook ont perdu de leur superbe. Avant, on les trouvait facilement dans une belle timeline. Désormais, ils sont difficiles à trouver, puisqu’il faut aller dans la rubrique à propos de la page. Qui visite vraiment cette page ?

Néanmoins, ils apparaissent comme n’importe quel autre message sur le mur des membres de votre communauté. Cerise sur le gâteau, ils ont une présentation qui diffère légèrement des messages classiques. Or sur les réseaux sociaux, tout ce que sort un peu de l’ordinaire attire l’attention. Donc c’est bon à prendre !

Difficile à trouver, les jalons sont aussi difficile à créer ! Pour ajouter une date-clef, allez sur votre page puis cliquez sur la petite flèche à côté du bouton « Plus ». Là, le menu déroulant affiche « Créez un jalon ». Un vrai labyrinthe, comme souvent avec facebook…

jalon facebook

Vous pouvez créer un jalon sur une tonalité humoristique pour mettre en avant l’intemporalité de votre produit. J’ai trouvé cet exemple sur la page de Ricard, et je trouve que c’est une utilisation très habile. L’histoire de ce produit est celle d’une recette tellement parfaite (selon Ricard, hum hum) que vouloir la changer est une bonne blague.

Les jalons facebook au service de votre storytelling (mais pas que)

Plus classiquement, les jalons sont utilisés pour insister sur l’histoire glorieuse d’une entreprise. Le meilleur exemple est celui du journal créé pendant la résistance Témoignage chrétien. Plusieurs générations ont passé, mais en un jalon on ressoude la communauté autour d’une fondation héroïque. Pas mal de rassembler une communauté de cette façon !

Les jalons facebook au service de votre storytelling (mais pas que)

Les jalons apportent donc une réelle plus-value. Je constate à chaque fois que j’en crée un que l’engagement est supérieur à la moyenne. Voici quelques conseils pour bien les utilisés :

  1. Je vous recommande de créer des jalons, mais pas toutes les semaines ! Il s’agit d’un type de publication assez exceptionnel, mais très utile pour fédérer sa communauté autour des éléments intemporels de votre entreprise.
  2. ajoutez une image d’époque, cela renforce le côté authentique de l’histoire.
  3. Jouez à fond la carte du storytelling, en mettant en scène votre entreprise, ses épreuves, ses réussites, ses valeurs.
  4. Ajoutez toujours un lien à votre jalon : comme pour n’importe quel message, le call to action est important !
  5. soyez imaginatif, comme Ricard : créez une histoire qui colle à votre message. Sortez des sentiers battus si besoin.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 29 mars : les facebook lives, l’importance de l’après-direct

L’astuce réseaux sociaux du 29 mars : les facebook lives, l’importance de l’après-direct

L'astuce réseaux-sociaux du 29 mars : les facebook lives, l'importance de l'après-direct

Comment tirer profit de vos facebook lives après diffusion ?

Les facebook lives permettent d’obtenir une portée organique élevée. Mais tout ne s’arrête pas une fois le live terminé ! Réaliser un live est un investissement important en temps, vous devez donc donner une seconde vie à votre direct pour en tirer le plus possible.

D’abord, une fois votre live terminé, votre vidéo s’affichera sur les fils d’actualité de certains de vos fans, avec la mention « était en direct ». Continuez à surveiller les commentaires, les personnes regardant la vidéo après coup peuvent avoir des questions ou des remarques. Profitez-en pour répondre à leurs interrogations, et à les orienter vers votre site en publiant des liens si cela est pertinent.

Si une vidéo a connu un beau succès, vous pouvez la partager à nouveau. tout le monde ne l’a sans doute pas vu. Attention toutefois à ne pas être trop redondant, attendez un peu avant de le faire, et utilisez une accroche qui justifie cette republication.

Surtout, vous pouvez extraire votre live facebook pour le publier sur d’autres supports. On pense évidemment à youtube. Un bon facebook live servira à alimenter votre chaîne youtube avec un contenu de qualité. Si vous réalisez votre live sur ordinateur avec Xplit ou OBS, n’oubliez pas de faire un enregistrement local (local recording) : votre vidéo en haut qualité sera directement présente sur votre disque dur. Si votre live était réalisé depuis un téléphone portable, utilisez un outil comme Internet video converter pour l’extraire. Une fois la vidéo en ligne sur youtube, parlez-en sur vos autres réseaux sociaux, comme twitter.

Vous pouvez aussi embedder (intégrer) votre vidéo directement sur votre site ou votre blog.

Cherchez donc toujours les moyens d’exploiter au maximum votre facebook live, car il serait dommage qu’une bonne vidéo se limite à quelques minutes sur facebook !

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 28 mars : rédiger avec la technique de la pyramide inversée

L'astuce réseaux sociaux du 28 mars : rédiger avec la technique de la pyramide inversée

L'astuce réseaux sociaux du 28 mars : rédiger avec la technique de la pyramide inversée

Rédiger avec la technique de la pyramide inversée

Le mois dernier, j’évoquais la méthode AIDA pour améliorer la rédaction de ses messages sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, je vais parler de la pyramide inversée, technique plutôt complémentaire mais surtout utilisée pour les blogs. Mais faut-il réellement l’adopter telle quelle sur les réseaux sociaux ?

Et parce qu’un joli dessin est plus efficace qu’une longue explication, voici le modèle général de la pyramide inversée.

Pyramide_inversée
By Voie de Presse (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons
Il s’agit donc de placer au début de votre message les éléments les plus importants, et les détails à la fin. En effet, vos lecteurs survolent le contenu sur internet, et ils décident en quelques secondes seulement si oui ou non ils vont continuer à vous lire. Donc, donnez-leur du contenu, de l’info, quelque chose qui suscite de l’intérêt. Si l’information principale est placée en 5e ligne, vos lecteurs risquent de ne pas la voir.

Cette technique est utilisée pour les blogs, et de plus en plus dans les magazines en ligne. Pourtant, elle se révèle plutôt efficace sur les réseaux sociaux, mais j’apporte deux nuances :

  1. Comme l’explique la méthode AIDA, privilégiez une phrase d’accroche un peu surprenante ou percutante pour attirer l’attention. Donner de façon brute l’information principale est un peu trop factuel.
  2. Il faut garder une part de mystère, sinon l’internaute lira le message, obtiendra toutes les informations nécessaires, puis partira. Or, votre but est de la faire cliquer pour qu’il visite votre site Web. Donc, ne dévoilez pas tout. Sans tomber dans le clickbait, suscitez la curiosité et incitez à cliquer pour lire la suite. Prenons un exemple : vous annoncez un match de foot. Dévoilez le nom des équipes, le lieu, l’heure, bref tous les détails pratiques pour les visiteurs. Mais incitez le lecteur à découvrir la composition des équipes en cliquant sur le lien. Après-tout, les messages sur les réseaux sociaux sont trop courts pour tout dire !

Cette technique est plutôt réservée à facebook et à LinkedIn, car sur twitter vous n’aurez guère la possibilité de la mettre en oeuvre. Du moins, les 140 caractères vous permettent juste d’évoquer le haut de la pyramide. A noter que vous pouvez faire précisément le choix inverse, et ne donner qu’un détail mystérieux pour donner envie au lecteur de découvrir l’information principale.

En résumé, la technique de la pyramide inversée n’est pas totalement adaptée aux réseaux sociaux. Mais elle nous rappelle que sur facebook, il ne faut pas tourner autour du pot. Les messages sont brefs, le lecteur doit comprendre de quoi vous parlez et obtenir les informations principales rapidement.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux-sociaux du 27 mars : ciblez l’audience de votre page facebook

L'astuce réseaux-sociaux du 27 mars : ciblez l'audience de votre page facebook

L'astuce réseaux-sociaux du 27 mars : ciblez l'audience de votre page facebook

Obtenir des fans facebook qui correspondent à votre cible.

Sur facebook, la qualité est toujours préférable à la quantité, et les community managers l’ont bien compris. A quoi sert une cohorte de fans si l’engagement est faible ? Il faut donc d’abord chercher à obtenir des fans qui correspondent à votre cible : ils liront vos messages, intéragiront, cliqueront sur vos liens et pourquoi pas achèteront vos produits.

Une technique simple mais encore trop peu utilisée consiste à définir son audience de page préférée. Mais tout le monde n’a pas encore vu cette option, bien cachée dans les options labyrinthiques de facebook…

Allez sur votre page facebook, puis dans paramètres, et enfin « Audience de page préférée ». Vous pourrez alors définir les fans que vous souhaitez cibler, selon des critères démographiques et de centres d’intérêts.

J’avais au départ un peu peur que le ciblage ne diminue le flux de nouveaux fans, en appliquant des critères restrictifs. Mais cela ne semble pas être le cas après plusieurs mois d’utilisation.

Une autre technique consiste à cibler l’audience directement dans ses messages, mais nous en parlerons une autre fois !

 

les astuces de la semaine

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

Récapitulatif des 6 astuces de la semaine pour vos réseaux sociaux

Chaque dimanche, vous trouverez sur mon site la liste des astuces publiées cette semaine, pour ne rien rater !

A demain pour d’autres astuces sur les réseaux sociaux 🙂

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 25 mars : diagnostiquer votre page facebook avec likealyzer

L'astuce réseaux sociaux du 25 mars : diagnostiquer votre page facebook avec likealyzer

Faire un bilan de sa page facebook avec likealyzer

Lorsqu’il gère sa page facebook, le bon community manager doit garder du recul et accepter de faire son autocritique. Tout n’est jamais parfait, il y a forcément des moyens de faire encore mieux. Vous pouvez régulièrement faire un audit de votre page facebook. Mais difficile d’être réellement objectif sur son propre travail. Vous pouvez aussi demander à un proche, ou à un collègue community manager.

Une autre solution consiste à utiliser un outil qui réalise pour vous un diagnostic complet de votre page facebook. J’utilise souvent http://www.likealyzer.com qui est plutôt performant, et surtout qui est gratuit. Pour lancer l’analyse, c’est simple comme bonjour puisqu’il suffit d’indiquer l’adresse de votre page facebook.

Faire un bilan de sa page facebook avec likealyzer

Vous obtiendrez une note qui permet d’estimer les performances de votre page, mais ce n’est pas vraiment intéressant. Likealyzer pointe du doigt des éléments précis qui peuvent être améliorés :

  • avez-vous oublié de choisir un nom d’utilisateur personnalisé ?
  • vos messages sont-ils trop longs, ou au contraire trop courts ?
  • publiez-vous assez de moments clefs sur votre page ?
  • les types de publications sont-ils suffisamment variés ?

Je vous laisse découvrir par vous-même tous les éléments proposés.

Faire un bilan de sa page facebook avec likealyzer

Bien sûr, cette analyse automatisée n’est pas une parole d’évangile. Les remarques sont générales, et ne tiennent pas compte de vos problématiques spécifiques. Likealyzer critiquera l’absence de hashtags, alors qu’ils sont l’objet de débats sur facebook. En résumé, un outil imparfait qui ne remplacera jamais un travail humain, mais qui donne de très bonnes pistes de réflexion !

Je trouve cela d’autant plus intéressant que le community manager travaille souvent seul, et même intégré à une équipe il est bien souvent le seul à comprendre son travail ! Un regard extérieur, même automatisé, est le bienvenu.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 24 mars : rédiger une charte de modération facebook

Une modération plus facile et plus juste avec une charte de modération facebook

Sur les réseaux sociaux, la modération est un véritable casse-tête. Les gens y sont souvent possédés, il commentent à chaud et sans aucun recul. Résultat, les commentaires agressifs fleurissent.

Pour mettre un premier garde-fou dans votre communauté facebook, pensez à créer une charte de modération, accessible directement via un onglet de votre page facebook. Cela comporte plusieurs intérêts :

  1. d’une part, rédiger une charte vous forcera à réfléchir à ce que vous considérez comme acceptable ou non. L’improvisation n’est jamais une bonne solution pour modérer, car vous allez devoir agir vite et bien. La charte guidera vos choix.
  2. Votre modération reposera sur des critères objectifs et clairement définis, et donc justes. Vous pourrez toujours renvoyer un utilisateur mécontent à ce document, ce qui donnera beaucoup plus de force lorsque vous supprimerez un message.
  3. la charte aura une dimension pédagogique : expliquez à un utilisateur dont vous avez supprimé le message l’existence de la charte, et en particulier du message qui pose problème. Vous pouvez ainsi lui dire qu’en changeant un tout petit peu son message, il respectera la charte et que tout ira bien.
  4. dernier conseil : respectez vous-même la charte !

Vous trouverez facilement des modèles de charte de modération, par exemple sur le site Net Public.

Intégrez ensuite votre charte sous forme de « tab » (onglet) facebook. C’est possible en utilisant SocialShaker, ou en tapant simplement « html tab » dans la barre de recherche facebook.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 23 mars : à quelle heure publier mes messages ?

L'astuce réseaux sociaux du 23 mars : à quelle heure publier mes messages ?

L'astuce réseaux sociaux du 23 mars : à quelle heure publier mes messages ?

Publier ses messages aux bons moment sur les réseaux sociaux.

Rien que d’écrire le titre, j’ai en tête les nombreux articles et infographies sur le sujet. Vous en trouverez des centaines, avec des avis définitifs sur la question : « publiez entre 16 heures et 17h, mais surtout pas le mardi ! » Tout cela est plutôt ridicule.

Le meilleur moment pour publier est celui où vos fans sont en ligne et donc plus susceptibles de voir vos messages. Chaque communauté est différente, avec des habitudes particulières. Vous devez donc aller dans vos statistiques pour découvrir le pic de connexion des membres de votre communauté.

Sur facebook c’est très simple, il suffit de vous rendre dans vos statistiques de page, puis sur publications. Là, vous obtiendrez un joli graphique qui vous permettra de découvrir le meilleur moment pour publier.

quand publier facebook

D’expérience j’ai remarqué, sans surprise, que la forme générale de ce graphe est toujours la même. Il est logique que les internautes dorment la nuit, n’est-ce pas ? On observe un premier pic dans la matinée vers 9 heures, puis un deuxième en fin d’après-midi. Si votre rythme de publication est de 2 messages facebook par jour, vous pouvez jouer sur ces 2 pics. Je le fais sur certaines de mes pages et cela fonctionne plutôt bien. D’autant que les internautes qui se connectent le matin ne sont souvent pas les mêmes que le soir, donc vous touchez une partie plus large de votre communauté.

Mais c’est à vous de regarder vos statistiques et de prendre la bonne décision en conséquence.

Sur twitter l’atout natif ne permet pas de connaître ces données. Il faut donc utiliser un autre outil : http://www.tweriod.com/ est gratuit mais je ne suis pas totalement convaincu par la fiabilité des statistiques. Je vous recommande plutôt https://clocktweets.com/ qui est bien meilleur, avec l’inconvénient d’être payant.

Voilà pour définir grossièrement vos horaires de publications. En suivant cette méthode vous ne commettrez pas de grosses erreurs.

Mais il existe de nombreux autres éléments à prendre en compte : le sujet du message par exemple. En outre, pendant les heures d’affluences, la concurrence avec d’autres publications est souvent féroce. Nous verrons tout cela dans un prochain article.

 

1 jour 1 astuce réseaux sociaux

L’astuce réseaux sociaux du 22 mars : faire un tweet de plus de 140 caractères

L'astuce réseaux sociaux du 22 mars : faire un tweet de plus de 140 caractères

L'astuce réseaux sociaux du 22 mars : faire un tweet de plus de 140 caractères

Publier un texte long sur twitter, c’est possible !

Réussir à faire tenir son message twitter en seulement 140 caractères est un drôle d’exercice. Plus facile à dire qu’à faire ! Généralement vous y arriverez avec un peu de pratique, cela devient même un petit jeu amusant entre vous et twitter. Mais parfois, vous aurez désespérément besoin de publier un texte plus long.

Je n’aime pas trop la technique qui consiste à envoyer plusieurs tweets d’affilée avec la mention (1/4) puis (2/4) etc… Je trouve que cela ne colle pas avec l’esprit de ce réseaux social. Le risque de passer pour un flooder est réel, car personne n’aime lire 10 messages de suite de la même personne. Après tout, il s’agit d’un site de micro-blogging, et vous y allez pour lire des messages courts. Cette technique du découpage doit donc rester exceptionnelle.

La solution la plus simple est de publier un tweet accompagné d’une image qui contient votre texte. Oui, c’est aussi bête que ça, mais je suis maintenant persuadé que c’est la meilleure façon de faire. Si vous souhaitez publier un document, faites-en une capture d’écran. Ou créez votre image de texte de toute pièce, bien souvent paint ou word suffisent à faire le job.

Voici un exemple tiré du compte twitter de l’AFP. Il reproduit une longue citation, ce qui n’aurait pas été possible sans l’image. J’ai choisi une citation du centriste Bayrou pour ne froisser personne, on va éviter de faire de la politique sur ce site 😉

afp

N’oubliez pas que publier un texte intégral avec cette technique est plutôt dommage pour le trafic de votre site web. La bonne pratique consiste toujours à publier le texte entier sur votre site web, et de placer dans votre tweet un lien vers celui-ci.